Laxaro Your source for the latest research news
 plus de 1 500 gendarmes mobiliss pour une deuxime opration dvacuation
indre-et-loire: un homme tué par un gendarme menacé d'une arme factice

Dans la nuit de vendredi à samedi, un homme de 49 ans a été mortellement touché par le tir d'un gendarme qu'il menaçait d'une arme factice, a appris l'AFP auprès de Jean-Luc Beck, procureur de Tours. "Les gendarmes ont été appelés sur un tapage nocturne, ils ont été confrontés à un individu excité et à priori alcoolisé. L'un des deux gendarmes essaye de le calmer, de dialoguer. L'individu a une main dans le dos et s'avance vers les gendarmes et sort un pistolet" détaille-t-il. L'un des gendarmes a tiré à deux reprises, l'une des balles a touché l'homme au ventre. "L'arme se révèle être factice mais de bonne facture", a précisé le procureur de Tours. L'homme tué, né en 1969, est connu des services de police et justice. Il compte une dizaine de condamnations à son casier judiciaire. Selon le

les gendarmes ridiculisent un voleur coincé dans une vitrine

Il a été pris non pas la main dans le sac, mais le bassin coincé dans la vitrine. Un homme a été interpellé jeudi matin, très tôt, par les gendarmes à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques) alors qu'il n'arrivait pas à ressortir du magasin qu'il venait de cambrioler. Joueuse, la gendarmerie nationale a publié ce dimanche un cliché du malheureux voleur sur Twitter avec les hashtags "Fallait se tenir à carreau" et "Thuglife", une expression prisée des jeunes pour signifier qu'ils mènent des vies de durs à cuire. Le suspect était vraisemblablement en état d'ébriété. Dans un message publié sur Facebook, la gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques a détaillé le déroulé des faits. "Tôt jeudi matin, les gendarmes de Mauléon-Licharre ont été confrontés à une interpellation quelque peu ubuesque, qui a

pas-de-calais: un motard contrôlé à 273km/h sur une départementale

C'est un habitué des circuits. Samedi après-midi, un motard a été flashé à 273 km/h sur une route départementale à hauteur de Tilques, près de Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris ce lundi auprès des gendarmes. Sur la portion concernée, la vitesse est limitée à 110 km/h. Le contrevenant a été intercepté par les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Omer. C'est "un pilote habitué à rouler sur des circuits", ont précisé les gendarmes des Hauts-de-France confirmant une information deFrance 3 Nord. 80 mètres par secondeA cette vitesse, une chute "aurait été fatale pour le pilote et représentait un grave danger pour les autres usagers de la route", a souligné la gendarmerie. Lancé à 273 km/h, une moto parcourt plus de 80 mètres à la seconde. Le conducteur, qui s'est vu retirer son

deux hommes se noient dans le lac d'annecy

Selon les gendarmes, le jeune homme a été pris d'un malaise samedi vers 17H30, alors qu'il se baignait à Chavoire, au nord-est du lac d'Annecy. Repêché par d'autres baigneurs, il a été transporté en arrêt cardio-respiratoire à l'hôpital d'Annecy, où il a succombé dimanche. Par ailleurs, des recherches entamées samedi par les plongeurs pour retrouver un homme de 30 ans, porté disparu après avoir sauté d'un pédalo, ont été interrompues dimanche à 18H00. Selon les gendarmes, le trentenaire aurait fait un malaise vers 17H15 samedi, non loin d'une plage située à la pointe nord du lac. En tentant de lui porter secours, l'un de ses amis serait également passé près de la noyade. Au total, une quinzaine de secouristes, dont de nombreux pompiers, ont été mobilisés depuis pour tenter de le retrouver.

plus de 1 500 gendarmes mobilisés pour une deuxième opération d’évacuation

Une deuxième opération d’expulsion dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes a été lancée jeudi 17 mai par les forces de l’ordre. Elle a été organisée un peu plus d’un mois après le lancement d’une première opération, lors de laquelle une trentaine de sites, sur quelque quatre-vingt-dix que comptait le bocage, avaient été détruits.Dix-neuf escadrons de gendarmerie sont mobilisés pour cette deuxième opération, soit entre 1 500 et 1 700 gendarmes. Une dizaine de squats, dont les occupants n’ont pas entamé de procédure de régularisation, doivent cette fois être déconstruits. Le gouvernement a, par ailleurs, annoncé qu’une quinzaine de projets agricoles devraient être régularisés.LE MONDE

des gendarmes pris à partie après la marche pour adama traoré

Samedi après-midi, une marche en mémoire d'Adama Traoré, reliant la gare de Persan au quartier Boyenval à Beaumont, où vit la famille Traoré à 45 kilomètres au nord de Paris, avait réuni un millier de personnes dans le calme. Le jeune homme est mort il y a un an dans des conditions suspectes lors de son interpellation par les gendarmes. Vers 00H40, une quarantaine d'individus cagoulés ont attaqué au mortier d'artifice un équipage de gendarmerie qui était posté à l'extérieur du quartier Boyenval, a indiqué une source proche de l'enquête. Selon elle, les assaillants ont utilisé "des mortiers très puissants, avec des effets de souffle importants". Au total, les gendarmes ont essuyé "quarante tirs directs de mortiers" visant les véhicules et les militaires. Cinq d'entre eux ont été traités méd

ce qu’il faut retenir de l’évacuation d’une partie de la zad de notre-dame-des-l

Les gendarmes ont procédé à l’expulsion de plusieurs lieux emblématiques de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, une opération qui devrait durer jusqu’à la fin de semaine.L’essentielLors de l’annonce de l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) au mois de janvier, le premier ministre, Edouard Philippe, avait sommé les occupants « illégaux » de la ZAD de partir avant le 1er avril, date de fin de la trêve hivernale.Les gendarmes réquisitionnés pour l’expulsion de la zone ont commencé l’expulsion lundi 9 avril à l’aube et l’ont poursuivie mardi.Des heurts ont éclaté entre les militaires et les zadistes qui refusent de quitter les lieux. Selon un bilan établi mardi en fin de journée par la préfecture, dix gendarmes ont été blessés, et un manifestant pris en charge

nddl: un homme gravement blessé par une grenade lacrymogène sur la zad

Dix escadrons de gendarmes mobiles étaient mobilisés mardi sur la ZAD pour sécuriser des travaux de déblaiement en cours après les expulsions de la semaine dernière. Mardi, aux alentours de 12H00, à proximité du lieu-dit de la Chateigne, un des habitats précaires évacués la semaine dernière, "une cinquantaine d'opposants radicaux cagoulés se sont attaqués aux forces de l'ordre en leur jetant notamment des cocktails molotov et des projectiles", a affirmé dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Pour "défendre leur intégrité physique" et disperser les opposants, les gendarmes mobiles ont utilisé des grenades de type F4, "une munition à triple effet lacrymogène, sonore et de souffle", précise le ministre. Selon un communiqué du procureur général de la cour d'appel de Renn

nddl: un homme gravement blessé par une grenade lacrymogène sur la zad

Dix escadrons de gendarmes mobiles étaient mobilisés mardi sur la ZAD pour sécuriser des travaux de déblaiement en cours après les expulsions de la semaine dernière. Mardi, aux alentours de 12H00, à proximité du lieu-dit de la Chateigne, un des habitats précaires évacués la semaine dernière, "une cinquantaine d'opposants radicaux cagoulés se sont attaqués aux forces de l'ordre en leur jetant notamment des cocktails molotov et des projectiles", a affirmé dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Pour "défendre leur intégrité physique" et disperser les opposants, les gendarmes mobiles ont utilisé des grenades de type F4, "une munition à triple effet lacrymogène, sonore et de souffle", précise le ministre. Selon un communiqué du procureur général de la cour d'appel de Renn

zad: un homme gravement blessé en ramassant une grenade

Des opposants s'en sont pris aux escadrons de gendarmes mobiles qui sécurisaient les travaux de déblaiement faisant suite aux expulsions. Pour se dégager, les forces de l'ordre ont répliqué par des jets de grenade. C'est à ce moment-là qu'un homme d'une vingtaine d'années a eu la main arrachée en ramassant une grenade lacrymogène GLI-F4, selon une source proche du dossier. Les faits se sont déroulés "aux alentours de 12h" quand "une cinquantaine d'opposants radicaux cagoulés se sont attaqués aux forces de l'ordre en leur jetant notamment des cocktails molotov et des projectiles", a affirmé dans un communiqué le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "Flics, hors de nos vies""Selon les premiers éléments, un des opposants aurait tenté de ramasser une grenade tombée au sol en vue de la relan

policiers et gendarmes confrontés à une brutale vague de suicides

Ils sont gardiens de la paix ou commissaire de police, gendarme membre d'une unité d'intervention ou commandant une brigade de proximité, fonctionnaires ou militaires exerçant en zone rurale ou dans l'agglomération parisienne: ils font partie des 46 policiers et 16 gendarmes qui se sont donnés la mort depuis le début de l'année 2017, selon un décompte initial du ministère de l'Intérieur complété par l'AFP. Dimanche, c'est le commissaire Antoine Boutonnet, ex-chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme, qui a été retrouvé mort, après avoir probablement mis fin à ses jours avec son arme de service, au terme d'une semaine noire dans les rangs des forces de l'ordre. Dans la soirée, ce terrible bilan s'aggravait encore avec un nouveau suicide d'une policière dans la région de

nddl: après les expulsions, début des opérations de déblaiement sur la zad

Jeudi les escadrons de gendarmes mobiles s'attachaient à sécuriser le déblaiement des "squats" détruits depuis lundi matin sur la "zone d'aménagement différé" (ZAD), rebaptisée "zone à défendre" par les opposants au projet d'aéroport abandonné en janvier.  "L'opération est arrivée à un point où tout ce qui était évacuable a été évacué. Il y aura maintenant dans les prochains jours un travail sous l'autorité de la préfète qui consiste à permettre aux projets agricoles légaux organisés de se faire", a déclaré jeudi au journal de 13h00 de TF1 Emmanuel Macron. Le calme qui régnait sur la ZAD dans la matinée a été troublé vers 13h15 quand un escadron de gendarmerie est tombé dans une "embuscade", a expliqué la gendarmerie. Les gendarmes, partis pour relever une autre unité, ont été stoppés par

nddl: après les expulsions, début des opérations de déblaiement sur la zad

Jeudi les escadrons de gendarmes mobiles s'attachaient à sécuriser le déblaiement des "squats" détruits depuis lundi matin sur la "zone d'aménagement différé" (ZAD), rebaptisée "zone à défendre" par les opposants au projet d'aéroport abandonné en janvier.  "L'opération est arrivée à un point où tout ce qui était évacuable a été évacué. Il y aura maintenant dans les prochains jours un travail sous l'autorité de la préfète qui consiste à permettre aux projets agricoles légaux organisés de se faire", a déclaré jeudi au journal de 13h00 de TF1 Emmanuel Macron. Le calme qui régnait sur la ZAD dans la matinée a été troublé vers 13h15 quand un escadron de gendarmerie est tombé dans une "embuscade", a expliqué la gendarmerie. Les gendarmes, partis pour relever une autre unité, ont été stoppés par

reprise des affrontements à notre-dame-des-landes

Des affrontements ont éclaté en fin de matinée dimanche alors que doit se tenir un rassemblement de soutien aux occupants expulsés dans la semaine par les forces de l’ordre.Des affrontements ont éclaté en fin de matinée dimanche 15 avril sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes où doit se tenir un rassemblement de soutien aux occupants expulsés dans la semaine par les forces de l’ordre. Cette opération a commencé lundi, avec 2 500 gendarmes, huissiers et engins de chantier, et 29 squats ont été détruits en trois jours.Dimanche, d’importants barrages routiers de gendarmes étaient installés sur les principales voies d’accès et une portion de la D81, où les gendarmes enlèvent des barricades installées samedi par les zadistes, est aussi interdite, obligeant les manifestants à emprunter des voies dé

les images de l’évacuation de la zad de notre-dame-des-landes par les gendarmes

Lundi 9 avril au matin, les forces de l’ordre ont commencé l’évacuation de la « zone à défendre » (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes. L’opération a commencé à 3 heures du matin. Les gendarmes mobiles ont commencé par déblayer la départementale 281, l’ex-« route des chicanes », qui traverse le site, jonchée d’obstacles dont certains étaient en feu. Les autorités ont pour objectif d’expulser entre 100 et 200 personnes ainsi que de détruire une quarantaine d’édifices. Les « zadistes » demandent aux autorités du temps pour délocaliser les activités développées sur le site.Depuis le 17 janvier, le projet de construction d’un aéroport sur ce site a été officiellement abandonné. Vous pouvez retrouver sur ce lien une vidéo qui retrace les cinquante ans de conflit à propos de ce projet d’aéroport.Le Mo

un frère d'adama traoré en garde à vue, soupçonné de tirs sur des gendarmes

Plusieurs membres de la famille Traoré devaient aussi être entendus comme témoins mardi dans le cadre de cette procédure, a précisé le parquet. Selon un membre du comité de soutien, une soeur d'Adama, Assa Traoré, devenue porte-parole de la famille, était entendue dans la matinée par des gendarmes.  Actuellement incarcéré, Bagui Traoré a été extrait de la maison d'arrêt du Val-d'Oise et placé en garde à vue "pour des faits de tentative d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique", a indiqué le parquet. Cinq autres personnes étaient également en garde à vue dans cette affaire. Quatre autres, interpellées ces derniers mois, sont en détention provisoire, selon le parquet.  Après la mort d'Adama Traoré, 24 ans, lors de son arrestation par des gendarmes le 19 juillet, des viole

comment les enquêteurs font-ils parler les suspects ?

Le Monde
| 16.06.2018 à 10h48
• Mis à jour le
16.06.2018 à 10h50
|
Par Joséfa LopezIl y a ceux qui avouent de suite, ceux qui gardent le silence ou ceux qui mentent. Lors d’une audition, les enquêteurs font face à tous les profils de suspects. Comment font-ils pour les faire parler ? Avant l’arrivée des preuves ADN, l’aveu était essentiel pour faire condamner l’auteur d’un délit ou d’un crime. Pour y arriver, policiers et gendarmes utilisaient une méthode assez frontale basée sur le rapport de force. Pendant la garde à vue, ils mettaient la pression et posaient beaucoup de questions. Depuis quelques années, les méthodes ont évolué. L’empathie est désormais au coeur des auditions. Les enquêteurs essayent davantage de cerner le suspect pour comprendre ce qu’il avait dans la tête avant

crise en guyane: une aide d'un milliard d'euros, mais pour quoi faire?

Pour sortir de la crise historique qui paralyse la Guyane depuis maintenant dix jours, les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts ont annoncé ce samedi "1,085 milliard d'euros d'engagements". Avec cette enveloppe, le gouvernement entend répondre aux revendications des Guyanais, qui réclament la mise en place de moyens supplémentaires pour faire face au profond sous-développement et à l'insécurité croissante.  Sécurité, justice, éducation et santé"Le gouvernement a entendu les aspirations et les demandes des Guyanais", a déclaré Matthias Fekl lors d'une conférence de presse. "Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a également dit un peu plus tôt le ministre devant une délégation d'une cinquantaine de personnes, reçue à la préfec

poursuite des affrontements au troisième jour des expulsions à notre-dame-des-la

Le premier ministre Edouard Philippe a salué mercredi le « très grand professionnalisme » des gendarmes et écarté toute interruption des opérations.Au troisième jour des expulsions dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, la confrontation se poursuit entre gendarmes mobiles et zadistes retranchés derrière des barricades.Reprise des heurts à l’aubeLes heurts ont repris mercredi peu avant 7 heures non loin de la D281, où se cristallisaient les tensions depuis l’abandon du projet d’aéroport. Les gendarmes épaulés d’un hélicoptère et d’un drone ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes et à effet de souffle aux divers projectiles (pierres, mottes de terre, bouteilles) lancés par quelque 70 zadistes massés derrière des barricades de fortune sur la route des « Fosses noires ». Les opposant

poursuite des affrontements au troisième jour des expulsions à notre-dame-des-la

Le premier ministre Edouard Philippe a salué mercredi le « très grand professionnalisme » des gendarmes et écarté toute interruption des opérations.Au troisième jour des expulsions dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, la confrontation se poursuit entre gendarmes mobiles et zadistes retranchés derrière des barricades.Reprise des heurts à l’aubeLes heurts ont repris mercredi peu avant 7 heures non loin de la D281, où se cristallisaient les tensions depuis l’abandon du projet d’aéroport. Les gendarmes épaulés d’un hélicoptère et d’un drone ont répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes et à effet de souffle aux divers projectiles (pierres, mottes de terre, bouteilles) lancés par quelque 70 zadistes massés derrière des barricades de fortune sur la route des « Fosses noires ». Les opposant

crise en guyane: une aide d'un milliard d'euros, mais pour quoi faire?

Pour sortir de la crise historique qui paralyse la Guyane depuis maintenant dix jours, les ministres de l'Intérieur Matthias Fekl et des Outre-mer Ericka Bareigts ont annoncé ce samedi "1,085 milliard d'euros d'engagements". Avec cet enveloppe, le gouvernement entend répondre aux revendications des Guyanais, qui réclament la mise en place de moyens supplémentaires pour faire face au profond sous-développement et à l'insécurité croissante.  Sécurité, justice, éducation et santé"Nous savons que la crise est profonde et touche tout un territoire", a déclaré Matthias Fekl devant une délégation d'une cinquantaine de personnes, reçue à la préfecture de région à Cayenne. Il y a un "besoin de réponses immédiates, mais aussi d'un travail au long cours", a-t-il poursuivi. Le ministre de l'Intérieur

blessé à nddl: le patron des gendarmes `regrette`

Sur France Bleu Périgord, le général Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie française, a réagi à l'"incident" qui a coûté la main à un jeune homme de 21 ans le 22 mai, lors d'affrontements entre zadistes et gendarmes à Notre-Dame-des-Landes. "C'est un incident qui malheureusement fait partie des choses qui peuvent arriver" déclare le général à la radio locale. "Je regrette que ce jeune homme ait perdu sa main, ce n'est pas quelque chose que l'on intègre dans notre opération, au contraire, notre travail c'est d'abaisser le niveau de violence", a-t-il assuré. LIRE AUSSI - Blessé à NDDL: qu'est ce qu'une grenade GLI-F4 ? Selon le parquet général de la cour d'appel de Rennes, l'homme de 21 ans "s'est emparé d'une grenade lacrymogène jetée par les forces de l'ordre. Alors qu'il ar

les gendarmes pris à partie après la marche pour adama traoré, trois blessés

Trois gendarmes ont été légèrement blessés samedi soir par des tirs de mortier à lors d’affrontements avec une quarantaine de jeunes cagoulés après la marche.Trois gendarmes ont été légèrement blessés samedi soir 22 juillet par des tirs de mortier à Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise) lors d’affrontements avec une quarantaine de jeunes cagoulés après la marche organisée à la mémoire d’Adama Traoré, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.Samedi après-midi, une marche en mémoire d’Adama Traoré, reliant la gare de Persan au quartier Boyenval à Beaumont, où vit la famille Traoré à 45 kilomètres au nord de Paris, avait réuni un millier de personnes dans le calme. Le jeune homme est mort il y a un an dans des conditions suspectes lors de son interpellation par les gendarmes.
Lire aussi :

bretagne: à 93 ans, il fugue pour retrouver son amoureuse

Beaucoup aimeraient être encore aussi aventureux que lui au même âge. Dans la commune de Pléneuf Val-André (Côtes-d'Armor), un grand-père de 93 ans s'est évadé de sa maison de retraite pour suivre son amour. France Bleu Armorique raconte son histoire ce week-end. "Bras-dessus, bras-dessous" Pendant plusieurs heures, l'homme s'est absenté sans prévenir personne de sa résidence aux Jardins d'Arcadie. C'est sa petite-fille qui, inquiète, a sonné l'alerte en début d'après-midi. Tous les employés de l'établissement pour personnes âgées a été mis à contribution pour retrouver l'homme, avec une description précise sur sa casquette, son jean et son gilet sans manches bleu. LIRE AUSSI >> Quel budget prévoir pour vivre dans une résidence senior? Finalement, les gendarmes, appelés ont renfort, ont re

en une semaine, six policiers et deux gendarmes ont mis fin à leurs jours

Le ministère de l’intérieur a réclamé une « évaluation » pour « renforcer l’efficacité » des mesures de prévention contre le suicide chez les forces de l’ordre.Après quelques années d’accalmie, policiers et gendarmes craignent qu’en 2017 le fléau des suicides dans leurs rangs ne retrouve ses plus hauts niveaux : huit membres des forces de l’ordre ont mis fin à leurs jours en une semaine. Gardiens de la paix ou commissaire de police, gendarme membre d’une unité d’intervention ou commandant une brigade de proximité, fonctionnaires ou militaires exerçant en zone rurale ou dans l’agglomération parisienne… Ils font partie des 46 policiers et 16 gendarmes qui se sont suicidés depuis le début de l’année 2017, selon un décompte initial du ministère de l’intérieur complété par l’Agence France-Press

bagui traoré, frère d'adama, condamné à 6 mois ferme en appel pour violences

L'un des frères d'Adama Traoré, mort en 2016 lors de son interpellation par des gendarmes, a été condamné ce mardi par la cour d'appel de Versailles à six mois de prison ferme pour des violences, menaces de mort et outrages contre huit policiers municipaux et gendarmes. Une peine un peu plus légère qu'en première instance, où Bagui Traoré avait écopé de huit mois ferme. LIRE AUSSI >> Prison ferme pour les frères d'Adama Traoré: "C'est un complot" Huit mois de prison ferme, c'est également ce qu'avait requis l'avocat général le 25 avril dernier contre le jeune homme de 25 ans, dont le casier judiciaire porte mention de 12 condamnations et qui comparaissait détenu pour d'autres faits. Pas d'interdiction de séjour à Beaumont-sur-OiseBagui Traoré avait été condamné en première instance par le

collomb veut externaliser les contrôles de vitesse

Le ministre de l’intérieur veut confier les contrôles de vitesse à des sociétés extérieures. La verbalisation des automobilistes « restera de la compétence des policiers ».Gérard Collomb veut confier les contrôles de vitesse des automobilistes à des sociétés extérieures, a réaffirmé samedi 2 septembre le ministre de l’intérieur dans un entretien aux quotidiens régionaux du groupe Ebra. Des entreprises privées seraient donc chargées du pilotage des voitures banalisées transportant les radars mobiles. Une mesure qui vise à recentrer policiers et gendarmes sur leurs missions de sécurité.« Pour affecter gendarmes et policiers à leurs missions prioritaires d’enquête, de sécurité, le principe de confier les aspects matériels du contrôle de vitesse à des sociétés extérieures est une solution pert

girardin à mayotte dans un climat orageux pour tenter de trouver une issue à la

"Le 101e département français reste Mayotte, Mayotte reste un département français", a-t-elle martelé lors d'une conférence de presse pour signifier l'attachement à ce territoire encore complètement paralysé par les barrages routiers lundi, appelant à redéfinir les compétences du département autant que l'accompagnement de l'Etat. Elle a confirmé le maintien sur le territoire, jusqu'à la fin de l'année scolaire, de 60 gendarmes arrivés la semaine dernière, la pérennisation d'un demi-escadron de gendarmes mobiles sur place depuis 2016, et la création d'une brigade de gendarmerie nationale à Koungou. L'arrivée de nouveaux renforts est accélérée, avec la venue de 10 policiers supplémentaires en mars et 16 gendarmes d'ici le 1er août, qui viendront étoffer une nouvelle brigade de prévention de

girardin à mayotte dans un climat orageux pour tenter de trouver une issue à la

"Le 101e département français reste Mayotte, Mayotte reste un département français", a-t-elle martelé lundi lors d'une conférence de presse pour signifier l'attachement à ce territoire encore complètement paralysé par les barrages routiers lundi, appelant à redéfinir les compétences du département autant que l'accompagnement de l'Etat. Elle a confirmé le maintien sur le territoire, jusqu'à la fin de l'année scolaire, de 60 gendarmes arrivés la semaine dernière, la pérennisation d'un demi-escadron de gendarmes mobiles sur place depuis 2016, et la création d'une brigade de gendarmerie nationale à Koungou. L'arrivée de nouveaux renforts est accélérée, avec la venue de 10 policiers supplémentaires en mars et 16 gendarmes d'ici le 1er août, qui viendront étoffer une nouvelle brigade de préventi

famille disparue: la carte vitale de la fille retrouvée

Le vêtement, avec dans une poche la carte d'assurée sociale de Charlotte Troadec, 18 ans, a été retrouvé mercredi matin par une joggeuse à Dirinon (Finistère), une petite commune située à vingt kilomètres de Brest, la région d'où sont originaires les parents et à quelque 280 km du domicile familial à Orvault.  La cellule d'identification criminelle de la gendarmerie du Finistère s'est rendue sur place, appuyée dans ses recherches par des enquêteurs de l'antenne de police judiciaire de Nantes, en charge de l'enquête, ainsi que par une équipe cynophile de Feneu (Maine-et-Loire) et par 40 gendarmes de l'École de Chateaulin (Finistère) pour ratisser la zone, selon une source proche de l'enquête.  Des élèves gendarmes ont ratissé un bosquet à l'intérieur d'une zone de quelques centaines de mètr

`thug life`: la photo poilante d'un voleur coincé dans une vitrine publiée

Il a été pris non pas la main dans le sac, mais le bassin coincé dans la vitrine. Un homme a été interpellé jeudi matin, très tôt, par les gendarmes à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques) alors qu'il n'arrivait pas à ressortir du magasin qu'il venait de cambrioler. Joueuse, la gendarmerie nationale a publié ce dimanche un cliché du malheureux voleur sur Twitter avec les hashtags "Fallait se tenir à carreau" et "Thuglife", une expression prisée des jeunes signifiant "Dure vie". Le suspect était vraisemblablement en état d'ébriété. Dans un message publié sur Facebook, la gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques a détaillé le déroulé des faits. "Tôt jeudi matin, les gendarmes de Mauléon-Licharre ont été confrontés à une interpellation quelque peu ubuesque, qui a nécessité ... l'appui des pompi

grosse chaleur et haute sécurité pour la fête de la musique

Selon le ministère de l'Intérieur, pour cette 36e édition, 48.000 policiers et gendarmes, auxquels s'ajoutent les militaires de l'opération "Sentinelle" seront déployés à travers toute la France. Deux jours après un attentat raté, lundi sur les Champs-Elysées, au cours duquel un homme radicalisé a trouvé la mort en fonçant contre un véhicule des gendarmes mobiles, "il s'agira, pour les forces de l'ordre, de garantir une présence visible et régulière, ainsi qu'une capacité permanente d'intervention", a précisé la place Beauvau, dans un communiqué. La sécurité des concerts organisés à travers la France a "donné lieu à une préparation particulière dans le cadre des instructions relatives à la sécurisation des événements festifs et culturels", a dit l'Intérieur. Côté musique, pour sa première

champs-élysées: un véhicule percute un car de gendarmes, le secteur bouclé

Un véhicule a percuté un car de gendarmes à hauteur du 16, avenue des Champs-Elysées à Paris ce lundi après-midi, a appris L'Express de source policière. "Nous ignorons, à ce stade, s'il s'agit d'un acte volontaire ou non", ajoute cette source.  La préfecture de police de Paris recommande d'éviter le secteur, qui a été entièrement figé. Le véhicule à l'origine de l'incident est en feu, ajoute notre source. Des démineurs sont actuellement sur place. Le conducteur a été interpellé, indique la gendarmerie sur son compte Twitter, précisant que l'incident n'avait fait "aucun blessé". "L'individu est actuellement en garde à vue", nous confirme une source chez les gendarmes. >> Plus d'informations à venir... 

suicides chez les forces de l'ordre: collomb veut `renforcer` la prévention

En moins d'une semaine, cinq policiers et un gendarme ont mis fin à leurs jours. Face à ces drames, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé ce dimanche vouloir "renforcer" l'efficacité des mesures visant à prévenir le suicide chez les forces de l'ordre. 44 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort depuis le début de l'année 2017, a affirmé le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué publié quelques minutes après l'annonce du suicide de l'ex-chef de la lutte contre le hooliganisme, le commissaire Antoine Boutonnet. Renforcer l'efficacité des moyens existantsGérard Collomb a demandé aux trois directeurs généraux de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité intérieure "de lui présenter une évaluation des mesures mises en oeuvre pour prévenir les

en gironde, le gendarme percuté par un adolescent à moto est mort

La victime, accompagnée de trois autres gendarmes, était chargée de tenir le radar destiné à mesurer la vitesse des usagers de cette route départementale.Agé de 46 ans, cet adjudant de la brigade de Belin-Béliet avait été percuté par un motard âgé de 15 ans qui avait refusé d’obtempérer lors d’un contrôle de vitesse à Salles, au sud de Bordeaux. L’adolescent, qui se trouvait au guidon d’une moto de cross, a été placé en garde à vue pour « tentative de meurtre aggravée », a annoncé, lundi, le parquet de Bordeaux.La victime, accompagnée de trois autres gendarmes, était chargée de tenir le radar destiné à mesurer la vitesse des usagers de cette route départementale. L’enquête en cours, confiée aux gendarmes de la brigade de recherches d’Arcachon, doit notamment établir si le cyclomoteur de 50

Search Tags
capturing of the rare yanbaru whiskered bat presstv eu to invite zarif for talks over protests hp elitebook x360 review a work laptop you’ll like using at home tina knowles says she put beyonce solange in counseling as kids huawei mate 10 10 pro now receiving software update court may strike law barring sex offenders from social media the new space age is here away rounds unicode 10 ufficiale simbolo bitcoin 56 nuove emoji e 8 mila nuovi caratteri melbourne city council to formally drop doyle era crackdown on homeless legalising marijuana an intoxicating affair new boss tells why she hired real estate agent judy nguyen charged over theft of client funds cu boulder triathletes planning memorial ride for teammate killed in sunshine canyon πυροβολισμοί στον μαραθώνιο του σαν ντιέγκο κόσμος επικαιρότητα shelled prey modi seeks double digit growth for india s entry into 5 trn economy club we don t feel safe police minister lord mayor voice fears after eurydice dixon s death au liban la transparence devient tendance κεντροαριστερά σε φόντο κόκκινο πολιτική επικαιρότητα galaxy note trump s top voting commissioner questions 2016 popular vote mondial 2018 messi au bord du gouffre france et croatie en 8es kgi iphone x production improving rapidly as demand remains strong through holiday season photographic processing unlocks more secrets from hmas ae1 shipwreck adipose tissue what are adaptogens healing herbs for stress and fatigue samsung teases big things coming from the galaxy note 8 in new video apple begins decorating mcenery convention center in san jose as wwdc nears why microplastic debris may be the next big threat to our seas βερολίνο αντιδράσεις σε διαδήλωση μελών του afd κόσμος επικαιρότητα watch camila cabello’s explosive performance of ‘never be the same’ on ‘tonight show’ dershowitz pennsylvania ag should conduct his own russia probe الحجاج القطريين thaad missile رد حسين مرتضى الساحق على وفد المعارضة في أستانا يشعل مواقع التواصل french institute in athens targeted in arson attack news a ap ferg a ap rocky s the mattress video watch star rap duo jump on the bed in new visual trai scanner on bharti airtel tariffs for violating its transparency order gop lawmaker obamacare may be saved by progressive activism η εμφάνιση του μακελάρη στο δικαστήριο βίντεο κόσμος επικαιρότητα
Facebook Twitter Google Plus Digg Share This

All rights reserved. © Laxaro 2016-2017 Run in 0.106 seconds